Comment sortir de la solitude quand on est parent solo ?

Comment sortir de la solitude quand on est parent solo

Nous sommes tellement nombreux à être parent solo. Nous sommes tellement nombreux à connaitre ce sentiment de solitude. Selon les uns ce sentiment peut être très présent, pour d’autres il est plus léger et passager. Mais nous l’avons tous ressentis, cette espèce de vide, cette angoisse, ce stress même parfois. Alors comment gérer ce sentiment ?

Comment ne plus se sentir seul(e)

Qu’est-ce que la solitude, quel est ce sentiment, qu’est-ce que l’on ressent ?

Cette impression d’être seul au monde, d’être abandonné. Cette solitude qui amène tous ces questionnements sur notre vie. Finalement qui est-on ? A-t-on fait les bons choix ? Ma vie est-elle finie ? Les autres semblent tellement heureux, tous occupés dans leurs activités extraprofessionnelles. Et quelle est cette tristesse qui monte en moi ? Comme je me sens nul !

En tant que célibataire parent solo, nous avons tous ressenti cela, que nous soyons un homme ou une femme.

Souvenez-vous, les enfants viennent de partir chez leur père ou chez leur mère, c’est un vendredi soir, et rien. Rien de prévu pour le weekend, personne à contacter, personne à voir, même pas la famille. Et l’angoisse du weekend monte. Valérie est partie avec sa nouvelle relation, son nouvel amour, Bertrand est remonté en Bretagne pour voir ses parents. Mes parents à moi sont en voyage en Italie. Quoi faire ? Ou aller ? Ne pas vivre ce sentiment, la solitude, se sentir inutile, se sentir vide.

Après notre divorce, et le déménagement, il ne reste quasi personne de nos amis. Comme si la séparation devait aussi faire éclater le cercle amical. Des amis que l’on voit de moins en moins, qui ont encore une vie de couple, une vie maintenant radicalement différente de la nôtre. Côté professionnel, mes collègues sont sympas, mais je ne me vois pas sortir avec eux, pas d’atomes crochus. Seul quelques amis, moins de cinq, que j’apprécie et qui me font du bien. Mais que je vois peu.

Et puis il y a ce monde dans lequel on vit, ou tout doit aller vite, ou tout le monde est « happy ». C’est encore plus vrai sur les réseaux sociaux. Alors tout ça augmente se sentiment d’isolement.

L’Homme est un animal social. Le besoin d’appartenir à un groupe est dans nos gênes. L’exclusion, l’isolement social pose un problème pour la majorité d’entre nous.

Je ne parle pas ici du sentiment de solitude bénéfique. Celui qui nous repose, qui nous va très bien. Celui ou enfin on peut se laisser aller, se détendre, se laisser vivre. Celui qui nous fait réfléchir sur notre vie, celui qui permet de faire un point, un bilan. Celui-là est bénéfique, mais surtout, il est temporaire.

Il y a aussi le sentiment de solitude affectif. Il est une variante de la solitude sociale. Quand on est parent célibataire, nous vivons souvent les deux.

La solitude affective, ou solitude amoureuse, c’est quand on a besoin de cette présence de l’autre, que l’on a besoin d’échanger des mots même s’ils sont banals. C’est le lien, l’échange. Ne serait-ce que sentir sa présence. Et puis on a besoin de toucher l’autre, de le sentir, de le regarder. Sentir que l’on est deux est une sensation agréable et rassurante.

Quel est votre but dans la vie

Comment ne plus se sentir seul(e) ?

Après avoir vu le côté un peu sombre du ressenti de la solitude, voici quelques astuces tirées d’expérience de vie. Rien ici de scientifique, seulement du vécu, un partage d’expérience.

Il est vrai que selon votre situation de parent solo, que vous soyez en garde alternée, ou en garde pleine de vos enfants, les choses pourront être totalement différentes. Votre ressenti sur la solitude, comme votre capacité d’action pour en sortir seront certainement impactés proportionnellement à la durée de votre garde.

Conserver votre estime de soi

Pour moi la chose la plus importante est de garder une certaine estime de soi. Non vous n’êtes pas nuls, non vous n’avez pas tout foutu en l’air, non ce n’est pas votre faute ! Même dans les pires situations, vous êtes une personne tout à fait honorable et respectable. Vous méritez que l’on vous écoute, et vous avez de la valeur. Il y a dans votre ville, dans votre localité, dans votre région, en France, dans le monde, des milliers de personnes qui vous apprécierons pour ce que vous êtes. Que ce soit amicalement ou amoureusement.

Il ne faut pas céder aux démons qui entrainent vers le bas, vers la dépression. Il faut quoiqu’il arrive garder intact son estime de soi, sa confiance en soi. Car l’estime de soi est la réserve d’énergie. Celle qui va vous donner la force de sortir de tous vos tracas.

Ne pas s’isoler

Evitez de vous isoler. Garder des relations sociales. Même si c’est vrai qu’il y a toujours un passage ou s’isoler fait du bien, ou pleurer fait du bien. Mais il ne faut pas que cela dure. Il faut à un moment donner avoir un sursaut et passer le cap de l’isolement.

Je sais que faire l’effort d’aller vers les autres n’est pas facile pour certain, mais il ne faudrait pas refuser si vos collègues de bureau vous invitent à boire un verre, si une amie vous invite à faire du shopping ou si Paul vous propose de voir un match de foot. L’idée étant de retrouver un lien social autre que le lien professionnel. Alors OK, il vous semblera que cela ne vous aura rien apporté après avoir fait tous ces efforts. Détrompez-vous, vous vous serez certainement préparé pour sortir, vous aurez certainement choisi vos habits. Vous aurez vu autres choses que votre maison ou appartement, vous aurez peut-être confronté vos idées, découvert vos collègues de travail sous un jour différent… Bref votre cerveau aura retrouvé du lien social et c’est important.

Quel est votre but dans la vie ?

Voilà un autre point important qui va vous permettre de trouver la force de sortir de votre solitude. Quel est votre but dans la vie, qu’est-ce que vous aimez, qu’est qui vous tient à cœur, qu’avez-vous envie de faire ? Si vous ne savez pas répondre à ces questions, prenez le temps de vous y pencher dessus et d’y répondre. Car c’est pour moi l’un des points peut-être les plus importants : garder le cap. Vous êtes le capitaine de votre vie, et vous devez garder le cap quelque soit les tempêtes, les tourments et les avaries. Et ce cap c’est à vous de le choisir.

Aujourd’hui vous êtes parent célibataire, et finalement, vous pouvez donner la direction que vous voulez à votre vie. Définissez la direction que vous souhaitez prendre, tenez-vous-y et vous verrez que les choses iront d’elles-mêmes.

Quand vous suivez votre direction, vos buts, vos passions, vous dépassez vos peurs, vos angoisses, votre solitude. Reste à savoir à quelle vitesse vous voulez aller.

Faites du sport

Si vous ne faite pas encore de sport, alors essayez. Même si ce n’est pas beaucoup, faite un peu de sport. Cela à tous les avantages. D’abord sur la santé du corps en général, je pense que cela n’est plus à démontrer. Mais cela va surtout vous faire du bien à la tête, vous libérer l’esprit. Et un esprit plus libre, est un esprit qui s’ouvre aux autres.

Un autre effet positif, qui fini par être agréable après quelques temps, sont les courbatures. Vous savez quand vous avez mal aux muscles. Faites travailler votre ceinture abdominale et vous allez voir les sensations revenir, une mobilité incroyable. Vous allez sentir votre corps, vous allez sentir qu’il est là et qu’il fonctionne. Vous allez sentir que vous êtes en vie ! Et ça c’est bon pour votre estime de soi, c’est bon pour votre moral, c’est bon pour partir au combat et sortir de votre enlisement. La hargne revient et l’envie d’en découdre aussi.

Faites du sport et soyez persévérants. Rien sur terre n’est magique. Il va falloir du travail. Selon mon expérience les effets bénéfiques se font sentir à partir du deuxième mois, quelque soit votre niveau.

Et si vous trouvez un compagnon, faites du sport à deux ou à plusieurs. C’est un excellent moyen d’intégrer un groupe, d’avoir un sujet commun, de trouver de nouveaux amis et petit à petit de sortir de cette solitude.

Faite du sport

Inscrivez-vous sur des sites de rencontres

J’attends d’ici les hauts cris de certains ! Je vois déjà vos yeux qui arrêtent la lecture et se lèvent au ciel. Mais continuez de lire, laissez-moi exposer mon point de vue.

Premièrement, les sites de rencontres ne concernent pas que les sites de rencontres amoureuses. Il y a pleins de sites pour des rencontres amicales (comme www.faire-des-amis.com ou www.zanmie.com et tant d’autres), ou des sites pour faire des sorties (type www.onvasortir.com dit OVS). C’est un très bon moyen de rencontrer des gens nouveaux, qui ont les mêmes passions, les mêmes envies. Alors je sais que ce n’est pas forcément facile, que rencontrer des inconnus n’est pas naturel chez nombre d’entre nous. Mais une fois passé le cap, le premier pas, c’est un excellent moyen de sortir de sa solitude. Et surtout n’oubliez pas que ces personnes sont dans le même cas que vous, elles sont elles aussi en demande. Il n’y a aucuns enjeux, aucun risque. Sois-vous vous entendez bien, soit vous en restez-là. Aucune crainte à avoir, vous n’êtes redevable de rien.

Un autre très bon moyen de rencontrer des personnes, c’est pour moi les sites de rencontres amoureuses. Et il faut enlever tout le soufre qu’il y a autour de ces sites. Même si oui il est vrai que l’on peut y trouver des personnes peut scrupuleuse, ou un peu trop pressées, la majorité des gens sont là pour une démarche sérieuse, une recherche sincère d’amour. En général les personnes qui sont présentent pour des rencontres « éclair » sont assez facilement démasquables.

Alors il est vrai qu’il faut être prêt à franchir le pas, qu’il faut avoir fait un peu de chemin dans sa tête pour ce type de relations nouvelles sur internet. Mais pas de stress, il faut juste respecter et apprendre quelques règles élémentaires qui sont :

  • Prendre un maximum de recul sur la situation et ne s’attendre à rien. C’est le meilleur moyen d’avoir de belles surprises, et dans le pire des cas, de ne pas être touché.
  • Avant la première rencontre, il faut échanger quelques temps par SMS. En général si la personne n’est pas sérieuse, elle se démasque assez rapidement avec des messages qui dérivent très vite côté sexe. Ensuite il faut passer par l’étape de l’appel téléphonique, voire en FaceTime si vous êtes à l’aise avec cela. L’idée est ici d’avoir un premier sentiment. Ecoutez votre corps, il ne vous trompe jamais. Si vous ne le sentez pas, laissez tomber.
  • Le jour de la rencontre, gardez la maitrise. N’oubliez pas que vous ne devez rien à personne. Et encore une fois, écoutez votre corps. Si vous ne le sentez pas, alors ce n’est pas la bonne personne. En règle générale, vous vous ferez une opinion assez réelle dans les 3 premières secondes.

L’avantage des sites de rencontres amoureuses est double. Ils vous permettent de briser votre sentiment de solitude sociale, puisque vous allez sortir pour boire un verre ou manger un bout au restaurant. Et éventuellement stopper votre solitude affective amoureuse en trouvant peut-être la personne qui vous conviendra.

solitude affective, ou solitude amoureuse

Et au pire des cas, si la personne ne vous plait pas, mais que vous avez bien filtré durant les étapes avant la rencontre, qu’elle est dans une démarche sincère, vous allez tout de même certainement rencontrer une personne charmante, ou attachante, ou intéressante. Une personne qui pourra peut-être devenir un ami.

En conclusion, comme vous le voyez, sortir de sa solitude quelle soit sociale ou affective n’est pas simple. Il n’y a pas de méthode magique, comme tout dans la vie, rien n’arrive sans effort. De manière générale le travail produit toujours des effets, c’est l’une des règles universelles. Les choses se construisent toujours petit à petit, lentement. Il faut persévérer, poursuivre ses buts, ses volontés, ses choix. Il ne faut pas hésiter à emprunter des chemins, et si certain mènent vers une impasse, ce n’est pas grave, il suffit d’en prendre un autre. L’important c’est de ne pas rester immobile. Ne perdez pas de temps, c’est aujourd’hui que tout changera.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires. Dites-nous votre vision des choses. Partager vos expériences, vos conseils, votre méthode.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *